artist image
© Shervin Lainez

The Bad Plus

USA

Jazz

Modern Jazz 2.0

Ce trio jazz de Minneapolis commença à faire fureur début 2000 avec son jazz moderne aux influences rock et pop. Il allait devenir rapidement un groupe phare du jazz actuel. Lorsqu'en 2017, le pianiste Ethan Iverson annonça qu'il quittait le groupe, on a cru à la fin de ce super trio. Mais peu de temps après, The Bad Plus sortait "Never Stop II" avec le pianiste Orrin Evans et on retrouvait le son puissant du trio où chaque instrument avait son importance.

The Bad Plus n'est pas un trio comme les autres. Depuis 18 ans et après 13 albums, le groupe a élargi les frontières de la formation classique de jazz. Les musiciens innovent et pimentent leur jazz de pop et de rock. Du coup, The Bad Plus est devenu célèbre par leurs arrangements personnels de morceaux connus en dehors du jazz: ils impressionnent avec leurs propres compositions aventureuses, allant du pop et punk au classique et avant-gardiste, de Nirvana via Aphex Twin jusqu'à Radiohead et Stravinsky. Leurs prestations scéniques font la réputation internationale du groupe. Les parties de batterie empruntées au rock, le groove généré par la basse, les improvisations mélodiques en crescendo au piano constituent leur carte de visite.

Avec Orrin Evans au piano, Reid Anderson à la basse et Dave King à la batterie, le son collectif et l'approche du trio sont respectés. Chaque membre livre des compositions dans lesquelles le son du trio est primordial. The Bad Plus est bien présent et donnera son premier concert en Belgique dans sa nouvelle formation à Brosella.

Reid Anderson - contrebasse
Orrin Evans - piano
Dave King - batterie