artist image
©

Officina Zoé

ITA

Ethno World

Les ambassadeurs actuels de la musique de transe en Italie

Le Salento ("talon" de l'Italie) est réputé pour la pizzica (la forme la plus ancienne de la tarentelle), une danse effrénée qui avait un but thérapeutique: guérir la dangereuse morsure de la tarentule. Le groupe Officina Zoé a actualisé ces rythmes de transe avec succès. Ces dernières années, la pizzica est très populaire auprès de la jeunesse du Sud de l'Italie. A partir de la tradition, le groupe, sous la direction de Cinzia Manzo (chant, flûte, tambourin) et Donatello Pisanello (accordéon diatonique) propose des compositions originales dans lesquelles la percussion ensorcelante du tambourin hypnotise le public. Officina Zoé a sorti 6 CD et s'est produit dans les festivals en Europe comme Womex et Womad, mais aussi au Japon et au Caire et a composé la musique des "Sangue Vivo" et "Miracolo".

Fondé en 1993, Officina Zoé reste le représentant par excellence de la pizzica et de la taranta. De plus, le groupe recherche constamment des musiques soeurs dans d'autres cultures. Ainsi, ils ont collaboré avec l'électro-dance du Turc Mercan Dede ou les musiciens africains Baba Sissoko (Mali), Mamani Keita (Mali) et Sourakata Dioubate (Guinée) dans le projet "Taranta Nera" intégrant les transes italienne et malienne. Leur musique groovy roots n'en est devenue que plus forte. Pas étonnant que le groupe soit aussi populaire auprès de la jeunesse italienne, qui se retrouve dans l'énergie des danses rituelles des pizzicas.



Cinzia Marzo - chant, flûtes, percussion
Lamberto Probo - percussion, chant
Donatello Pisanello - accordéon diatonique, guitare, mandole
Giorgio Doveri - violon, mandole
Luigi Panico - guitare, harmonica
Silvia Gallone - percussion, chant